Publication ancrée 
Abonnement gratuit chaîne youtube quotidien info
Livres essentiels

11 mai 2020 : quelque chose en nous de confiné

Le déconfinement ne change rien à la dérive du pays : nous avons perdu la liberté



La liberté oui, dont la liberté d'expression.




Quelque chose en nous de confiné

Y'a quelque chose en nous de confiné
Peut-être l'esprit de liberté
Etouffé par la sous-culture
Plus efficace que la censure

Y'a quelque chose en nous de confiné
On nous amuse avec des riens
On nous répond comme à des chiens
Et les épargnés regardent de l'autre côté

Y'a quelque chose en nous de confiné
Une époque de soumissions
Où chacun a peur pour ses possessions
Eh oui il faut s'agenouiller

Y'a quelque chose en nous de confiné
Personne n'a défendu la liberté d'expression
Ils ont donc avancé d'autres pions
La République est dévastée

Y'a quelque chose en nous de confiné
Mensonges et intimidations ont gagné
On est bien au bord du précipice
Ils continuent de compter leurs bénéfices

Ce n’est pas vraiment une parodie de Quelque chose en nous de Tennessee.
Ainsi j’ai squeezé l’introduction et pris d’immenses libertés avec les couplets et le refrain.
Les titres entrés dans le patrimoine musical contemporain peuvent permettre ce genre d’appropriation, qui ressemble donc plutôt au sketch, ce commentaire figurant au même niveau que les mots destinés à sortir de toutes les lèvres déconfinées, car il en restera quelque chose, à part peut-être une lucidité pour fredonner « Y'a quelque chose en nous de confiné. »
Vous serez une minorité à découvrir ce texte. Car il faut une capacité d’autodérision si le titre passe devant vos yeux pour cliquer sur la vidéo, et il passera devant peu d’internautes captivés par les distractions offertes par nos bon maîtres.
D’où l’importance que vous vous impliquiez dans sa propagation, tel un vaccin contre l’inculture de notre époque.
C’est bien d’inculture triomphante qu’il s’agit. Je m’adresse à une minorité lucide.

Le 6 mai 2020 - Auteur : Stéphane Ternoise

A voir sur quotidien.info le 25 avril 2020 Info Macronavirus.




Votre avis quotidien et plus