Publication ancrée 
Abonnement gratuit chaîne youtube quotidien info
Livres essentiels

Emmanuel Macron : 2 comités d'experts pour enrober décisions Coronavirus

Il est venu le temps de fredonner Faut laisser faire les spécialistes, comme le chantait Léo ferré

Faut laisser faire les spécialistes chantait Léo ferré.
Etre spécialiste ou être élu, voilà ce qui donne en France de la légitimité, il sont crédibles.
Comme dirait le député de l'année...

Mais les français osent critiquer notre président, Emmanuel Macron, alors qu'il
prend des décisions en toute connaissance de cause : après un, il bénéficie désormais d'au moins 2 comités d'experts.
Et quant ils auront étudié tous les éléments, ils rendront leur dossier.







Et nous devons nous taire, confinés et silencieux,
même si la France nous semble être complétement à la ramasse dans son incapacité même à fournir les plus élémentaires des protections
au personnel soignant, de pouvoir tester celles et ceux qui témoignent des premiers signes ou ont été en contact avec des malades,
de fournir les meilleurs traitements aux contaminés...

Nous avons tort, car notre gouvernement fait confiance aux spécialistes...

M. Le Président, nous n'avons plus confiance en nos élus.
Et en cette armada de spécialistes qui nous semblent surtout penser à leur petite notoriété, leurs avantages, leurs passe-droit.
Nous n'en avons aucun doute, élus et spécialistes, eux et leurs proches bénéficient des tests et des meilleurs traitements.

Il faut laisser faire les spécialistes, chantait Léo Ferré.
Mais ce n'est pas un titre ni une élection, qui donne de la crédibilité, ca ne donne que de l'audience auprès des médias de l'accompagnement des installés.

M. Le Président, vous n'êtes même pas le plus visé par notre défiance. Même si certains s'en prennent d'abord à vous.
Certes, vous avez choisi votre entourage.
Il manque sûrement un peu de déontologie chez les femmes et les hommes de pouvoir.

Je termine donc par un couplet de Léo Ferré, "les spécialistes" :
"Comme il est normal
Pour un "marginal"
Tu dis "non" au nucléaire...
Tu te fais du mouron
Pour ceux qui viendront
Après nous, sur cette terre..."

Et au fait, même en ces jours-ci, on meurt encore plus du cancer que du coronavirus, dans notre pays.
Plus de 400 par jour, selon les statistiques, pour le cancer, 365 jours par an.
Vous voyez, c'est aussi pour cela, qu'on a des difficultés à croire que la santé publique soit la priorité de nos élus.

Vos spécialistes.
Il leur manque encore des éléments, pour que soient interdite en France les substances dont nous savons bien l'effet à moyen terme dans nos corps ?





Votre avis quotidien et plus