Publication ancrée 
Abonnement gratuit chaîne youtube quotidien info
Livres essentiels

Samedi 23 mai 2020 : Gilets jaunes et Blouses blanches

Quand les soignants et les masques de la colère se retrouvent contre les élus, que font les forces de notre ordre désordonné ?



La chronique hebdomadaire de Ternoise, encore de Toulouse :

Mettre un Gilets jaune est devenu, également pour les Blouses blanches, un moyen de ne pas applaudir la merveilleuse réactions de nos élus
face au coronavirus que tout le monde savait à nos frontières en janvier mais que presque tous ont voulu ignorer pour continuer leurs petites affaires
ou leurs distractions.
Les gilets jaunes leaders, ceux à la une des médias, ne furent pas plus perspicaces que les députés.

Mais les députés n'ayant pas démissionné pour reconnaître leur indécente faute, il serait risible d'en exiger plus des gilets jaunes.






Alors, dans ce monde merveilleux du Macronisme bienveillant, quelle réaction pour les forces de l'ordre face
à des manifestations de soignants ?
Nous le saurons sûrement ce samedi 23 mai 2020.

“Premiers de corvée" et "premiers mal payés”, se proclament des gilets jaunes.

On peut, on doit quand même signaler, un mauvais présage, SAMEDI dernier, samedi 16 MAI 2020, à TOULOUSE
Alors que les gilets jaunes n'avaient pas le droit de manifester, les commerçants toulousains semblent
avoir eu plus de facilité disons pour manifester contre les gilets jaunes !

Même avec des masques le "On veut faire des affaires" semblent revenir au galop.

Je ne suis pas certains qu'ait vraiment avancée la réflexion sur la sens de la vie durant ce confinement.

Je vous encourage à réfléchir, à planter des vignes, à planter des fraisiers, à réclamer le droit à un jardin pour tous !
Oui, voilà le genre de sujet que j'aurais aimé voir repris : qui aujourd'hui en France peut acheter, ou louer à longue durée,
un coin de terre pour son jardin, son verger ?

Le modèle agricole français, voulu par des décennies de fnsea safer rpr a abouti à ce regroupement entre les mains de quelques notables des terres cultivables...

Non, ce sujet ne vous semble pas primordial ? Il faut aider les agriculteurs et non pas permettre à toutes et tous d'avoir un minimum d'autonomie alimentaire ?

Je m'éloigne certes des préoccupations médiatiques des leaders des gilets jaunes. Mais c'est mon habitude dans cette chronique hebdomadaire de Toulouse.





Votre avis quotidien et plus